Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le Comité Exécutif de la FEGAFOOT a constaté pour le déplorer les sorties de M. Blanchard Andoume candidat malheureux à la dernière élection de la FEGAFOOT et coopté vice-président de la commission en charge des équipes nationales. Il faut rappeler que, ne peut siéger au Comité Exécutif selon les dispositions statutaires, qu’un membre élu. Donc une telle sortie pour un membre coopté est un non événement.

Blanchard Andoume, comptant sur sa bonne foi, a participé à quelques réunions décisionnelles de la FEGAFOOT dans le cadre de la préparation de la double confrontation avec le Sud Soudan.

Malheureusement, les membres fédéraux ont décelé une forte proximité avec le FNDS au point de s’y rendre constamment pour la confection des budgets sans parfois la caution de son Président de commission. Devant cette liberté et malgré les rappels à l’ordre, il n’avait visiblement pas épousé sincèrement le projet. Blanchard Andoume n’a plus jamais pris part aux activités de la FEGAFOOT après le match du Sud Soudan. Par conséquent, la FEGAFOOT peut s’étonner de ses dernières sorties dans les médias alors qu’il aurait pu le faire six (6) mois avant. Ces sorties coïncident curieusement avec le pseudo scandale des U19 féminines qui aurait sérieusement affaibli l’institution si les faits étaient avérés.

La FEGAFOOT, tout en déplorant d’avoir coopté M. Andoume, croyant à l’époque à sa conviction de servir notre football, tout en prenant à témoin la grande famille du football national, regrette cette démarche qui caractérise certains compatriotes avides de popularité à ternir systématiquement, dans les médias, l’image de l’institution qu’ils prétendent diriger à la moindre contradiction. Elle invite par ailleurs, M. Andoume à faire preuve de grandeur et de patience en mobilisant ses soutiens au moment opportun pour appliquer sa propre vision du football gabonais.

 

Libreville, le 14 Juin 2019
Le Commité Exécutif