Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

FEGAFOOT, LIGUES ET CLUBS SUR FOND DE CONSENSUS

Le dernier congrès de la FEGAFOOT a laissé entrevoir entre le bureau fédéral et les délégués (clubs et associations), un dépassement d’egos pour faire place à la concertation permanente. C’est du moins, l’ambition affichée par le Président de la FEGAFOOT Pierre Alain Mounguengui, vainqueur de la dernière élection de Ĺambarené dont les stigmates étaient encore pour le moins latents.

Finies donc les joutes électorales et tous les débats stériles y relatifs pour ne parler que foot.
L’approbation des différents bilans moral et financier est un signe assez éloquent du retour de la sérénité dans le milieu. Loin de ces regards de défiance entre ligues et clubs, c’est plutôt l’échange constructif qui a prévalu.

Il reste à combattre à l’unisson les vrais problèmes comme l’irrégularité du championnat, la maîtrise de son calendrier, la recherche dune formule adaptée, sans oublier la gestion des arbitres. L’organe fédéral doit tout faire pour apporter toute son expertise à son démembrement et sauver ce qui peut l’être de cette saison appelée à s’achever avant la Can de Janvier prochain.

Tout cela est également tributaire de la subvention de l’état. Un État qui connaît une tension de trésorerie certaine.