Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

GESTION DES PANTHÈRES: LA MISE AU POINT DE PIERRE ALAIN MOUNGUENGUI.

Pour prévenir toute récupération de l’équipe nationale à d’autres fins, le Président de la FEGAFOOT, Pierre Alain Mounguengui, a tenu à lever certaines équivoques. « Je ne vais plus me taire au regard des ingérences enregistrées lors du premier mandat par des personnes extérieures au football. J’ai été touché dans mon amour propre pour avoir été le seul à assumer les résultats alors que certaines personnes s’étaient appropriées les prérogatives de la FEGAFOOT dans la gestion de l’Équipe Nationale…« 

Le Président de la FEGAFOOT s’est servi du dernier fait en date, allusion faite à ces individus qui ont reçu le sélectionneur national à l’aéroport il y a quelques jours au nom d’une agence inconnue, alors qu’ils n’étaient pas mandatés par la FEGAFOOT.

Ces pratiques ont été largement dénoncées par le patron du football gabonais. » L’Office National du Développement du Sport et de la Culture est là pour payer, dans tous les pays du monde, c’est la fédération qui a la gestion de l’équipe nationale…« 

À la question de savoir entre la FEGAFOOT et l’Office à qui incombe la responsabilité de la gestion du sélectionneur national? Pierre Alain Mounguengui a coupé court toute spéculation,  » l’Office est un service du Ministère des sports qui se contente de payer au nom de l’État gabonais. Tous les fonctionnaires sont payés par le trésor public, mais ne sont pas sous la responsabilité du TPG (Trésorier Payeur Général). « 

Pierre Alain Mounguengui a été clair en rappelant à chacun d’occuper son couloir pour la sérénité de l’équipe nationale. Une sortie longtemps attendue et saluée par la majorité des médias avant d’entamer la compagne des qualifications de la CAN Total, Cameroun 2021 face à la RDC et l’Angola