Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

UN ATELIER DE SURVEILLANCE DE LA PERFORMANCE ORGANISÉ PAR LA CAF À JOHANNESBURG

L’utilisation des technologies innovantes constitue un aspect primordial du développement du football africain.

A cet effet, la Confédération Africaine de Football (CAF) innove en matière de partenariat avec Catapult GPS System. L’instance faîtière du football continental assistera les 54 associations affiliées en matière de technologie de performance des joueurs.

En partenariat avec Catapult, la CAF organise actuellement à Johannesburg, en Afrique du Sud un atelier de quatre jours réunissant des participants des différentes associations membres, comprenant des entraineurs, des préparateurs physiques et des administrateurs.

Cet atelier inauguré le 23 février est dirigé par le Directeur du développement du football de la CAF, Raul Neven Chipenda, aux côtés de Conor Branson de Catapult.

Il constitue une des nombreuses initiatives entreprises afin que le continent prenne réellement conscience des grands avantages qu’il peut tirer de cette technologie.

Intervenant lors de la journée d’ouverture, M. Chipenda a rappelé tout le bénéfice que peuvent tirer les techniciens africains de la technologie, car ils ont désormais le moyen d’obtenir des informations instantanées sur les performances et le bien-être cardiovasculaire de leurs joueurs.

 

« Grâce à cette technologie, les coaches et les entraîneurs peuvent désormais obtenir des informations précises et instantanées sur les performances de leurs joueurs, ce qui va faciliter les séances d’entraînement et le suivi des performances », souligne M.Chipenda. « Une telle technologie permet aux entraîneurs de prendre des décisions plus pertinentes en matière de repos ou de remplacement des joueurs en fonction de la quantité de travail qu’ils ont investie pendant l’entraînement ou les matches. Cela est également très important pour le suivi de la santé des joueurs et le développement général du football. »

 

Precious Oatile, de la fédération botswanaise de football rejoint le directeur du développement du football de la CAF, en remerciant la CAF pour ses efforts qui contribuent de manière décisive au développement du football féminin au Botswana.

« Ce stage va aider énormément nos joueurs, et plus particulièrement nos joueuses alors que nous travaillons d’arrache-pied pour les aider à devenir des footballeuses professionnelles. Grâce à cette technologie et à la contribution de la CAF, nous pourrons connaître leur niveau en termes de santé et de forme physique », relève Oatile. « Ils pourront même surveiller leur propre santé et leur rythme cardiaque, ce qui sera très bénéfique. Je suis vraiment honorée de faire partie de cette initiative et j’exhorte la CAF à poursuivre ce travail remarquable pour la promotion du football sur le continent », conclut-elle.

 

Grâce à son partenariat avec Catupult GPS Systems, la CAF a fait don de trois ensembles de 25 appareils aux 54 fédérations membres dans le cadre des efforts soutenus de l’instance suprême du football africain pour le développement du sport-roi sur le continent.

Cette technologie est la plus récente d’une série de produits aidant au suivi des athlètes. Elle comporte un dispositif porté dans un gilet entre les omoplates et permettant de mesurer plus de 1000 éléments de donnée par seconde pour donner naissance à une carte détaillée des performances.

Les aspects de la performance du joueur couverts par la technologie comprennent la distance, la vitesse, la charge, le ratio de travail et la fréquence cardiaque en temps réel, ce qui permet aux entraîneurs et aux préparateurs physiques de maitriser les secrets des performances de l’équipe et du joueur tout en surveillant sa santé.

Source: CAF online