FEGAFOOT

Dix étoiles prêtes à briller.


gabon
  • Début des qualifications africaines pour Qatar 2022.
  • Avec seulement cinq billets en jeu, pas de droit à l’erreur pour les favoris.
  • Gros plans sur les joueurs appelés à faire la différence.

La compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ reprend dans la Zone Afrique. La lutte entre les grosses cylindrées s’annonce acharnée puisque, pour la CAF, elle n’octroie que cinq tickets pour 54 sélections engagées.

À quelques heures du début des qualifications, FIFA.com passe en revue 10 des meilleurs joueurs africains, qui tenteront d’emmener leur équipe à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Sadio Mane of Senegal (l) celebrates goal with Idrissa Gana Gueye during the 2019 Africa Cup of Nations Finals last 16 match between Uganda and Senegal at the Al Salam Stadium in Cairo, Egypt on 05 July 2019 ©BackpagePix

Sadio Mané (Sénégal)

Sadio Mané, lui aussi attaquant de Liverpool, a multiplié les titres avec son club, a atteint la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 avec les Lions de la Téranga. Son objectif est d’obtenir la qualification pour Qatar 2022 afin d’effacer le douloureux souvenir de l’élimination au premier tour de Russie 2018.

Kalidou Koulibaly (Sénégal)

Le défenseur de Naples fait partie des meilleurs du monde à son poste. Comme Mané, il a atteint la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 et aspire à vivre une nouvelle aventure mondialiste avec les Lions de la Téranga. En cas de qualification, l’objectif serait de rééditer l’exploit de l’édition 2002, qui avait vu le Sénégal atteindre les quarts de finale. Pour ces éliminatoires, Koulibaly apportera de solides garanties aux hommes d’Aliou Cissé, qui avait justement participé à l’épopée de 2002 en tant que joueur.

Édouard Mendy (Sénégal)

Mendy a dû emprunter les chemins de traverse pour atteindre le plus haut niveau. À l’été 2014, il s’est retrouvé sans club après avoir quitté Cherbourg, qui évoluait alors en National. Son épouse était enceinte et l’allocation chômage ne suffisait pas à couvrir toutes les dépenses de la famille. Il s’est alors mis en quête d’un autre emploi, tout en continuant de s’entraîner le soir en salle, seul ou avec son frère. Le téléphone a fini par sonner et il a d’abord pris la direction de Marseille, avant d’évoluer à Reims et Rennes. Avec Chelsea, il a remporté la Ligue des champions de l’UEFA 2021, ce qui fait de lui le gardien le plus attendu de cette compétition préliminaire.

Mohamed Salah (Égypte)

L’Égyptien Mohamed Salah est l’un des joueurs africains les plus référencés en Europe, en raison notamment des nombreux trophées remportés avec son club de Liverpool, notamment la Premier League et la Ligue des champions de l’UEFA. En équipe nationale, Salah a participé à la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018. Avec les Pharaons, il a aussi atteint la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2017. Le Red a désormais Qatar 2022 en ligne de mire.

Mohamed Salah of Egypt celebrates goal during the 2019 Africa Cup of Nations Finals football match between Egypt and DR Congo at the Cairo International Stadium, Cairo, Egypt on 26 June 2019 ©Gavin Barker/BackpagePix

Achraf Hakimi (Maroc)

Achraf Hakimi fait partie des stars du Maroc, avec Hakim Ziyech, que le sélectionneur Vahid Halilhodzic n’a pas retenu dans sa liste pour les premières journées. Tous les projecteurs seront donc braqués sur l’ancien joueur du Real Madrid et de l’Inter Milan, recruté par le Paris Saint-Germain à l’intersaison. Hakimi aura la responsabilité de qualifier les Lions de l’Atlas pour leur deuxième épreuve mondiale consécutive. S’il y parvient, l’objectif sera de faire mieux qu’à l’édition 2018, que le Maroc avait quittée au premier tour.

Franck Kessié (Côte d’Ivoire)

Franck Kessié fait partie des meilleurs milieux de terrain du Vieux Continent. À l’AC Milan, il forme un talentueux tandem avec l’Algérien Ismaël Bennacer. Il espère replacer la Côte d’Ivoire au premier plan, après l’échec des qualifications pour l’édition 2018. Dans un groupe qui verra notamment les Éléphants croiser la route du Cameroun, sa puissance et l’équilibre qu’il apporte dans l’entrejeu feront de lui l’un des hommes à suivre.

 Riyad Mahrez (Algérie)

Riyad Mahrez a débuté son parcours au Havre, avant de signer à Leicester, où il a été, avec James Vardy, l’un des grands artisans du premier titre de Premier League de l’histoire du club. Il a ensuite été recruté par Manchester City, avec lequel il collection les titres. Avec l’Algérie, il a remporté la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Le Citizen aspire aujourd’hui à emmener son équipe à Qatar 2022. À Brésil 2014, Mahrez n’avait disputé qu’une seule rencontre avec les Fennecs.

Riyad Mahrez 12

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon)

Le buteur d’Arsenal fait partie des attaquants les plus rapides du monde. Il sera le leader du Gabon, qui trouvera notamment dans son groupe l’Égypte. L’ancien joueur de Saint-Étienne aspire à offrir à son équipe sa première qualification pour la phase finale de l’épreuve mondiale.

Thomas Partey (Ghana)

Il possède un registre similaire à celui de l’Ivoirien Franck Kessié. Partey a atteint l’élite sous les couleurs de l’Atlético de Madrid, avant de signer à Arsenal. Malgré sa blessure en début de saison, le sélectionneur des Black Stars, Charles Akonnor, espère compter sur lui dès le début des qualifications. Partey entend qualifier le Ghana, absent de Russie 2018, pour Qatar 2022.

Naby Keïta (Guinée)

Le milieu de terrain de Liverpool fait partie des meilleurs joueurs africains d’Europe. Il sera l’un des meilleurs atouts d’une sélection comptant de nombreux éléments basés sur le Vieux Continent dans sa quête d’une première qualification à la Coupe du Monde.

source: https://fr.cafonline.com/news-center/news/dix-etoiles-pretes-a-briller

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn