FEGAFOOT

Les panthères du Gabon écœurent les blacks stars Ghana (1-1).

Après la mauvaise nouvelle sur les prolongations d’absences de Pierre-Emerick Aubameyang, Mario Lemina et Axel Meyé qui présentent encore des résidus de Covid « causant une affection cardiaque ».
La Confédération africaine de football refusa de prendre des risques pour le match du jour.

Ainsi, la bande à Patrice Neveu, tout juste remis du covid et son capitaine Bruno Ecuelé-Manga, malgré une cheville douloureuse, devaient faire avec une équipe amputée de plusieurs de cadres.

Le match débuta et c’est André Ayew sur un contrôle orienté, frappe, qui inscrivit le premier but à la 18e minute.

Les Ghanéens contrairement au Gabonais qui ont effectués des changements payants, se sont montrés passifs toute la seconde période et ont fini par encaisser le but de l’égalisation. Grâce à un passement de jambe, frappe croisée puissante de Jim Allevinah à la 89e minute.

Un but partout, le score ne bougera plus. Il faut noter que cette rencontre s’est terminé dans la confusion avec une bagarre, un carton rouge pour un Ghanéen et des propos irrespectueux du capitaine André Ayew.

Au vue du classement, le Gabon peut entrevoir le second tour.

Précédent
Suivant
Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn