FEGAFOOT

Patrice NEVEU ” C’EST UN GROUPE TRÈS ÉQUILIBRÉ “

 
GABON FOOT : Coach quel est votre sentiment au sortir de ce tirage?
 
PATRICE NEVEU: On est tombé dans un groupe très équilibré.

En première lecture, on peut penser que certaines équipes peuvent facilement se détacher. Moi je sais qu’avec le collectif qu’on a, il y a le potentiel pour aller au tour suivant, ce sera l’objectif principal. Je pense aussi qu’avec nos adversaires c’est un groupe qui va s’équilibrer. Après, il faut gagner les matchs qu’il faut, je ne veux pas faire des pronostics avant mais ce que je sais ce qu’on a le collectif pour.

 
GABON FOOT: Le Ghana et le Maroc sont des gros morceaux qui donnent une vraie dimension à ce groupe ?
 

PN: Oui ce sont des grandes équipes que l’on connait avec des styles de jeu différents. On sait que le Ghana ça va être une équipe à la fois technique et physique qu’il faut affronter. Mais, je pèse mes mots, l’objectif c’est d’aller au tour suivant et d’avancer dans la compétition.

 
GF: Sans ignorer les Comores qui restent la grosse inconnue?
 
PN: Bien sûr, ça reste une équipe qui a du potentiel qui s’est brillamment qualifiée et qui est capable aussi de poser des gros problèmes aux autres adversaires. C’est à nous de bien nous préparer pour se donner les moyens. Avec le collectif qu’on a, il suffit de travailler davantage sur les points essentiels qui sont collectifs et maintenir l’état d’esprit qui est le nôtre qu’on doit améliorer. Certes, en première lecture on a des adversaires de qualité mais nous aussi on est une équipe de qualité.
 
 
GF: Les supporters pensent déjà aux matches de préparation de très haut niveau pour la préparation, c’est votre avis?
 
PN: Pas obligatoirement. J’ai ma stratégie pour préparer mon équipe. Une équipe pour faire des résultats dans une compétition doit être solide défensivement ça c’est sûr. Mais il faut être aussi en possession du ballon capable d’enchaîner.
Le deuxième paramètre c’est mettre en place une deuxième organisation du jeu pour profiter des qualités de mes joueurs et faire déjouer les adversaires par rapport à notre système de jeu. Je vais le faire pendant les matches amicaux.
Les matches au niveau de la Can, ce qui est important c’est l’état d’esprit dans lequel on va aborder chaque match. Mais la phase de préparation n’est qu’une phase de préparation. Encore une fois on comprend les supporters voilà pourquoi on doit réagir et faire plus parce qu’on a le potentiel pour.
 
GF: Quand on se réfère à la configuration du match contre la RDC on a vu Allevinah sur le banc, on peut soupçonner un problème des riches dans ce compartiment offensif?
 
PN: Non ! mes joueurs ont l’obligation d’être porteurs d’un bon état d’esprit pour se rapprocher du trophée. Il faut avoir un groupe Capable de tourner et d’apporter. On ne peut pas remplacer pour remplacer, les systèmes peuvent évoluer aussi.
 
GF: Vous avez des bonnes nouvelles de Musavu King?
 
PN: Il est en activité actuellement. Il va revenir jouer les éliminatoires de la Coupe du Monde. C’est un garçon qui avait bien débuté avec moi. Il est très sérieux comme joueur.
 
GF: Et si on faisait un petit bilan de votre tournée européenne ?
 
PN: Je vais laisser la primeur à mon Président de Fédération.
Je vais lui remettre la liste. J’ai rencontré des joueurs cadres et d’autres qui ont le potentiel pour être joueur des Panthères. Ils sont visiblement heureux. Après c’est à eux d’arracher les places. J’espère que les aspects administratifs vont se régler rapidement.
Précédent
Suivant
Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn