FEGAFOOT

Rechercher

PATRICE NEVEU POUR UNE ÉQUIPE QUI DOIT PRODUIRE DU JEU

Tout en respectant l’adversaire, le technicien français a rassuré l’opinion en écartant l’option attentiste « À domicile, il faut donner un rythme au match. C’est à nous de prendre la direction des opérations ».
Autrement dit, il faut produire du jeu en comptant sur ses arguments offensifs comme BOUPENDZA-BOUANGA voire ALLEVINAH qui pourraient sans trop de surprises être alignés en attaque.

NEVEU n’entend pas aussi se livrer sans sécuriser une défense qui sera privée du capitaine Bruno ECUELE MANGA. Sans doute, le dernier match face à la Mauritanie peut constituer la référence avec dans l’axe, PALUN qui hérite du brassard de capitaine ce soir, APPINDANGOYE et le grand retour du jeune OYONO qui a sérieusement gagné en maturité.

NEVEU n’a pas voulu s’étendre sur l’animation de son schéma mais il dégage certaines certitudes. Il faut gagner à domicile pour aborder le match retour le 27 mars avec beaucoup d’assurance. L’atmosphère joviale dégagée hier à la reconnaissance du terrain pour la dernière mise en place trahissait l’optimisme d’un groupe conquérant et déterminé à arracher les 3 points à la maison.

En cas de victoire dans cette double confrontation, le Gabon sera qualifié pour la prochaine CAN en Côte-d’Ivoire et la dernière journée sera simplement pour la répétition. Dans tous les cas c’est le scénario rêvé par NEVEU et ses poulains.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn